Revues

Revue; palette Sweet Peach de Too Faced

DSC_0154

Nous le savons toutes, chaque nouvelle palette Too Faced est un véritable évènement dans le beauty-world. Cette fois-ci, c’est une quasi hystérie qui s’est développée autour de l’arrivée de la jolie Sweet Peach, la palette d’été de la marque la plus girly du moment. En rupture de stock dès les premières heures sur le site internet de la parfumerie Sephora, disparue dès rayonnages le soir même de sa sortie, j’ai dû attendre le réapprovisionnement de la boutique parisienne des Champs-Élysées pour me procurer cette jolie référence qui sent bon la pêche et nous murmure que l’été est bientôt là.

Après le chocolat, la pêche….

DSC_0152

Les palettes « grand format » Too Faced étaient jusqu’à présent centrées sur le thème du chocolat; le magnifique trio formé par la Chocolate Bar, la Semi-Sweet et la Chocolate Bonbons est devenu en l’espace de quelques années un indispensable de nos routines beauté. Avec la Sweet Peach la marque réussit à nous surprendre tout en restant dans la thématique des palettes aux fards parfumés. Exit les odeurs lourdes et gourmandes, place à la douceur estivale de la pêche! Le packaging reste dans la même veine que les précédentes éditions. De format rectangulaire, coloré et pourvu d’un miroir. Le thème du fruit est omniprésent; odeur d’une part, mais aussi couleur orangée à croquer ainsi que de petits motifs pêche en relief sur le couvercle. Même avant de l’ouvrir, nous sommes déjà séduites!

L’odeur, argument marketing majeur de la marque, est très agréable. Fruitée mais pas trop sucrée, elle est présente sans être entêtante. Comme pour les Chocolate Bar elle disparaît à l’application des fards. Aucun risque de voir son visage parfumé par les ombres!

La qualité du contenant est au rendez-vous. La fermeture aimantée est très fiable. La palette est transportable aisément. De même, elle est pourvue d’un miroir. On regrettera juste sa petite taille. Loin d’être pratique pour réaliser un maquillage dans les règles de l’art, il peut toutefois dépanner. Comme toujours, la marque ne propose pas de pinceau dans sa palette, à la différence des modèles d’Urban Decay. Ce n’est pas, selon moi, un handicap car, comme la plupart d’entre nous, je n’utilise jamais les pinceaux fournis avec les palettes.

Pêche & caramel

DSC_0157

Les teintes proposées est bien entendu l’un des principaux critères à prendre en compte lors de l’acquisition d’une palette. Ces nuances vont-elles me convenir? Aller avec mes yeux? Mon teint? Correspondre à mes attentes? Avant de dépenser plus de 40 euros dans un produit de maquillage, il est pertinent de s’interroger et de prendre le temps de la réflexion (pas trop longtemps quand même, au risque de voir ce joli objet nous échapper). Avant sa sortie, j’ai longuement observé les swatches proposés sur la toile afin de me déterminer.

A première vue, je n’étais pas particulièrement emballée par les visuels proposés. Toutefois, les teintes de la Sweet Peach (18 fards) me correspondent et me vont bien. De plus, je ne possédais pas vraiment de palette similaire… Bon, j’avais déjà pas mal de neutres et de teintes beiges caramélisées mais ça ne compte pas vraiment, si?

J’ai surtout craqué pour les nuances orangées de cette palette (Candied Peach et Just Peachy) jolies, fraiches sans être trop roses. J’ai été assez surprise de la présence de deux verts; Bless Her Heart, un kaki très clair, et Tempting, une couleur à la croisée du vert foncé et du bronze. J’avais peur de ne pas les utiliser mais, après test, elles possèdent un très beau rendu. De même, les deux nuances violettes (Delectable et Talk Derby To Me) se marient à merveille avec les tons ensoleillés. Une alliance que je n’aurais pas tenté sans les tutoriels joints.

DSC_0160

La Sweet Peach propose donc des tons clairs comme des plus foncés. L’éventail est large. Il est bon de souligner la présence d’un blanc mat (White Peach) qui est très utile en fard de base. En revanche, il n’y a pas de noir. Il peut venir à manquer lors de la réalisation de maquillages de soirée. A défaut, il conviendra de remplacer la teinte corbeau par le bronze Tempting. Pour attirer la lumière sous le sourcil, la teinte légèrement dorée Nectar est idéale.

Avec cette palette, Too Faced inove. Au lieu de proposer deux tons blancs en grand format (comme dans les Chocolate Bar), la marque a choisi d’ajouter davantage de couleurs en plus petite quantité. Bonne idée, même si je pense que je finirais par creuser la belle White Peach qui me sert systématiquement de base.

Et à la fin de l’été?

DSC_0153

Après avoir croqué la pêche à pleines dents, il faudra se demander si notre histoire avec cette palette est susceptible de durer dans le temps. Les teintes sont très légères et adaptées à un maquillage estival peu chargé. Mais pourra-t-on l’inclure à notre routine de rentrée? Avec un peu de travail, oui. La grande variété des teintes nous facilite la tâche.

Même si il est un peu plus difficile (mais pas impossible! Tout est permis) d’utiliser les tons rosés chauds en plein cœur de l’hiver, les tons bruns, caramels ou violets seront ravissant quand les jours seront plus courts. Pour les adeptes, il est même possible de tenter le smoky avec les teintes les plus foncées!

Sans surprise, la qualité est au rendez-vous. Les couleurs se travaillent bien. Il est simple de réaliser de jolis dégradés tout en harmonie. Les fards ne sont absolument pas poudreux (aucune chute à déplorer) et ils s’estompent même mieux que ceux de la Chocolate Bar. Un vrai plaisir à utiliser.

Les gourmandes qui salivent d’ores et déjà sur cette palette feraient mieux de se dépêcher! Bien que toujours en rupture de stock sur le site de la marque Sephora (inscrivez vous à l’alerte disponibilité) elle est encore en vente dans certaines boutiques. Lancez les recherches! On ignore si cette palette est une édition limitée (certaines disent oui, d’autres non), il ne faut donc pas prendre de risques et se la procurer au plus vite!

Et n’oubliez pas, la vie est une pêche…. Mangez-la!

Shopping list:

  • Palette d’ombres à paupières, Sweet Peach, Too Faced, 18 fards, 44 € en exclusivité chez Sephora

 

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Revue; palette Sweet Peach de Too Faced »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s